Rester locataire et investir dans l’immobilier

La constitution de patrimoine reste inévitablement un placement intéressant. Investir dans la pierre devient une priorité pour certains Français. Toutefois, il existe un dilemme primordial à étudier. Est-il mieux de rester locataire et d’investir dans l’immobilier en même temps ? Ou est-il préférable de faire l’achat de votre résidence principale et de ne plus avoir de loyer à payer ? En effet, l’investissement est une opération délicate. Il faut bien déterminer à l’avance tous les paramètres influant sur l’opération. Il est donc nécessaire d’évaluer chaque décision et peser le pour et le contre. Prendre en compte les actualités du marché immobilier s’avère aussi judicieux. Pour vous aider à y voir clair, l’article suivant vous explicitera chaque cas de figure et fournira les avantages.

Faire ou non l’achat de votre résidence principale

Être propriétaire de sa résidence principale est un luxe que tous les Français veulent s’approprier. Choisir Paris est certainement le premier rêve de tout investisseur. D’ailleurs, l’achat d’un immobilier permet de constituer un patrimoine tangible à long terme et une économie conséquente. Vous êtes exonéré de loyer à vie. Cela signifie que vous n’avez plus à payer des centaines d’euros chaque mois pour de la location.

Cependant, lorsque vous souscrivez à un prêt immobilier dans cette optique, votre capacité de remboursement peut être saturée. Votre taux d’endettement peut frôler la limite imposée par la banque. D’ailleurs, cela ne vous permettra plus de vous souscrire à un nouvel emprunt.

En France, les experts de l’immobilier partagent le même avis. Ils ont calculé la rentabilité de l’achat d’une résidence principale. Au final, ils annoncent qu’il est nécessaire de la garder au moins 6 ans. Cette durée représente le temps minimal pour compenser le prix d’acquisition. De plus, ce laps de temps peut différer selon les villes. Il ne sera pas le même pour un achat à Paris et à Marseille. Cela s’explique par la différence de prix.

Aussi, se loger dans un logement permanent peut vous empêcher de saisir des opportunités de travail. Compte tenu des actualités économiques, la mobilité s’avère importante. Ainsi, en faisant l’achat d’une résidence principale dans une ville précise, Lyon par exemple, vous serez obligé d’y rester pour quelques années. Tant pour rendre votre acquisition rentable, mais aussi parce que votre endettement ne vous le permettra pas non plus.

Les avis sont donc plus penchés sur le fait de louer, donc payer des loyers, mais en même temps percevoir ceux de vos propres locataires.

Être propriétaire

Être propriétaire c’est être indépendant. Vous êtes libre de choisir l’usage de votre logement. Vous pouvez opter pour la mise en location. Cela vous permettra de bénéficier des revenus locatifs chaque mois.

Constituer un patrimoine

Investir dans la pierre c’est faire l’acquisition d’un patrimoine tangible à vie tout en économisant. D’ailleurs, l’investissement immobilier fait partie des placements où la rentabilité est plus que satisfaisante. Toutefois, vous devez prendre en compte les démarches à suivre pour devenir propriétaire. Si votre projet se base sur la réduction de vos dépenses, optez pour l’achat de votre résidence principale. Toutefois, si votre objectif est de fructifier votre enveloppe, l’investissement locatif est la meilleure option.

Choisir votre projet

Lorsqu’il s’agit d’un investissement immobilier, le choix de l’emplacement vient toujours en amont. Que ce soit pour votre résidence principale ou votre appartement destiné à la location, la ville joue un rôle très important. Elle va en quelque sorte déterminer votre rentabilité. Le locataire tient compte de ce que la localité a à lui offrir. Par conséquent, faire le choix d’une métropole proposant un cadre de vie dynamique et agréable doit être votre priorité. Et si vous souhaitez investir dans la résidence principale, vous devez opter pour une ville adaptée à votre activité.

Faire le choix de l'immobilier

Être propriétaire c’est aussi faire le choix du type de bien. Toutefois, si votre projet se tourne vers l’hébergement principal, le logement doit convenir à votre ménage. De là, vous devez prendre votre décision en fonction des membres de votre famille. Pour un projet locatif, le bien dépend du locataire que vous ciblez.

Les prix aussi jouent un rôle important dans l’achat. Déterminez le coût qui vous correspond le mieux. Il va dépendre de votre apport personnel et du prêt qui vous sera autorisé. Aussi, si vous optez pour un immobilier ancien, vous devez prendre en compte le prix des éventuels travaux de rénovation.

Assurer la gestion locative

Être propriétaire nécessite énormément d’attention. Vous devez établir votre dossier en tant que tel. Aussi, la gestion locative, si vous optez pour l’investissement locatif, n’est pas une mince affaire. Vous êtes dans l’obligation de prendre soin de votre appartement ou maison de manière à perfectionner la location. Cependant, il est aujourd’hui possible de faire appel au service d’une agence pour la gestion locative de votre bien immobilier.

investissement-locatif

Les avantages de l’investissement locatif

Investir dans la pierre tout en poursuivant la location de votre logement fait l’objet de profit pour de nombreux locataires. Plusieurs avantages constituent cette opération.

Octroyer un prêt immobilier

L’investissement dans l’immobilier locatif facilite l’octroi d’un prêt immobilier. Les banques préfèrent financer des investissements qui rapportent des revenus à l’emprunteur. Cependant, vous devez préparer un dossier favorisant votre capacité de gestion d’argent. Si votre situation financière n’est pas stable, il vous sera difficile d’obtenir un crédit pour acheter un appartement. Aussi, votre taux d’endettement ne doit pas dépasser les 33 %. Vous devez démontrer que votre projet est rentable.

Réduire vos impôts

Dans le cadre d’un investissement locatif, vous avez le choix entre un bien ancien ou neuf. Ces deux biens immobiliers peuvent vous donner la possibilité de contracter une réduction des impôts.

L’investissement dans les immobiliers anciens constitue le premier type de placement locatif. Plusieurs offres sont disponibles sur le marché. Ainsi, dans certaines villes, si vous réalisez des travaux, la loi Denormandie vous permet de réduire de 12, 18 ou de 21 % votre impôt. Toutefois, cela va dépendre du nombre d’années de location choisi. Aussi, le prix d’achat du logement est plafonné à 300 000 euros, soit 5 500 euros le mètre carré.

Corrélativement avec cette loi, le dispositif Pinel offre les mêmes taux de réduction d’impôts. Toutefois, vous ne pouvez y prétendre que si vous investissez dans un logement neuf. La loi Pinel est en effet instaurée, car nombreux sont les projets de construction dans certaines villes de France. Ainsi, l’État incite énormément les investisseurs à choisir le neuf.

photo du rédacteur
  • Mickael ZONTA
  • Président, Investissement-Locatif.com

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

  • investissement-immobilier/peut-on-devenir-rentier-grace-a-linvestissement-locatif

    L’investissement locatif s’avère un placement financier idéal et peu risqué pour devenir rentier. À condition de savoir s'y prendre réellement.

    Lire l'article
  • investissement-immobilier/comment-choisir-produits-et-ville-ou-investir

    Plusieurs critères déterminent la réussite d’un investissement immobilier locatif. Parmi ces derniers, vous pouvez distinguer le choix de la ville et du bien immobilier.

    Lire l'article
  • investissement-immobilier/comment-investir-dans-limmobilier-a-partir-de-mon-entreprise

    Comment investir dans l’immobilier à partir d’une entreprise ? Cet article abordera les différentes possibilités ainsi que les avantages de chaque type d’investissement pour faciliter votre placement.

    Lire l'article

Faites le premier pas en prenant RDV.
Notre équipe gère tout le reste.

Prenez rendez-vous avec un de nos conseillers par téléphone, ou dans un de nos bureaux à Paris, Lyon ou Lille.