Taux de rendement locatif : exemple de projets immobiliers à plus de 6 %

En toute objectivité, l'investissement locatif est souvent présenté comme le moyen de faire de bonne plus value sur ses revenus passifs.  À l’unanimité, l’acquisition immobilière est un vecteur de création de richesse incomparable. Il existe différents indicateurs usités afin de connaître votre taux de rentabilité. L’entrepreneur est tenu de procéder au calcul de rendement net afin de vérifier son taux de marge. Toutefois, un projet d’une telle envergure n’est pas exempt de risques. Afin d’éviter ces aléas, l’investisseur doit s’inscrire à une compagnie d'assurance pour échapper à une pulvérisation potentielle de la rentabilité de son placement. D’ailleurs, pour obtenir une bonne rentabilité, contracter un emprunt immobilier est conseillé. Dès lors, une assurance de prêt constitue une importance sur le montant global de votre emprunt. Vous devez alors bien choisir votre compagnie pour obtenir un taux de rendement excédant les 6 %.

L'investissement locatif est un domaine qui nécessite une compréhension approfondie des différents facteurs qui influencent le rendement. Le calcul du rendement est une étape cruciale qui permet à l'investisseur de déterminer la rentabilité de son investissement. Cela implique de prendre en compte le prix d'achat du bien, les revenus locatifs générés, ainsi que les coûts associés à la gestion locative et aux éventuelles périodes de vacance locative.

Le choix de la ville où investir est également un facteur déterminant. Certaines métropoles offrent des loyers plus élevés et une demande locative plus importante, ce qui peut augmenter le rendement de votre investissement. Il est donc essentiel de bien étudier le marché immobilier de la ville ciblée avant de faire une acquisition.

La plupart des investisseurs optent pour un prêt immobilier pour financer leur acquisition. Le choix de la banque et du type de crédit peut avoir un impact significatif sur le coût total de votre investissement et donc sur votre rendement. Il est donc recommandé de comparer les offres de différentes banques et de choisir celle qui offre les conditions les plus avantageuses.

Enfin, l'assurance est un aspect souvent négligé qui peut avoir un impact significatif sur votre retour sur investissement.Une bonne assurance peut vous protéger contre divers risques, tels que les dommages à la propriété ou les impayés de loyers, qui pourraient autrement réduire votre rendement.

En somme, l'investissement locatif est un processus complexe qui nécessite une planification minutieuse et une gestion attentive. Cependant, avec les bonnes stratégies et une bonne compréhension des facteurs qui influencent le rendement, il est tout à fait possible d'obtenir un taux de rendement supérieur à 6%.

Obtenir un taux de rendement dépassant les 6 %

Par définition, le taux de rendement représente le retour financier obtenu chaque année grâce à un placement immobilier. La rentabilité d’un bien locatif après déduction des charges est appelée « rendement net ». Le calcul du taux de ce dernier permet de mesurer le profit économique de votre investissement.

Toutefois, il faut savoir qu’à moins d’avoir un capital très important, l’investissement dans ce type de projet nécessite la contraction d’un emprunt auprès de la banque. Caisse d’épargne, Banque Nortia, Banque postale…, vous pouvez demander à votre gestionnaire la possibilité de signer des contrats de crédit.

La rentabilité de votre placement doit pouvoir couvrir une partie, voire tous les frais relatifs à l’achat et la gestion de votre patrimoine. D’ailleurs, elle doit aussi générer des revenus jusqu’à long terme.

En suivant sa définition, le calcul du rendement locatif brut est comme suit :

(Loyer mensuel x 12 x 100) / prix d’achat du bien

Il est à noter aussi que le calcul de la rentabilité brute n’inclut pas les différentes charges telles que les impôts et les frais de gestion locative. Pour connaître votre rendement net, vous devez alors utiliser la formule suivante pour le calcul :

(Loyer mensuel x 12 x 100 – (charges locatives + frais de gestion + taxe foncière + impôt sur le revenu)) / prix d’achat

Pour un projet à 150 000 euros par exemple, les loyers versés chaque année échelonnent les 9 000 euros, soit 750 euros par mois. Le taux de rendement atteint alors les 6 %. Cependant, il peut être fixe, mais la rentabilité financière quant à elle varie en fonction de votre apport. D’où la nécessité du calcul au préalable de votre capital, du prêt bancaire et les différents frais relatifs à l’investissement (assurance, frais de notaire, cash-flow, etc.).

voici un tableau récapitulatif des exemples de calcul :

Type de calcul Formule Exemple
Rendement locatif brut (Loyer mensuel x 12 x 100) / prix d'achat du bien (750 euros x 12 x 100) / 150 000 euros = 6%
Rendement net (Loyer mensuel x 12 x 100 – (charges locatives + frais de gestion + taxe foncière + impôt sur le revenu)) / prix d'achat (750 euros x 12 x 100 – (charges + frais + taxes + impôts)) / 150 000 euros = % à calculer

 

Dans ces exemples, nous avons supposé un loyer mensuel de 750 euros et un prix d'achat du bien de 150 000 euros. Les charges, frais, taxes et impôts varieront en fonction de votre situation spécifique, ce qui affectera le rendement net.

Il est crucial de faire ces calculs avant de vous engager dans un investissement immobilier pour comprendre la rentabilité potentielle de votre bien.

Pour obtenir un taux de rendement dépassant les 6%, il est essentiel de prendre en compte plusieurs facteurs. Le choix de l'établissement financier pour le prêt immobilier est crucial. Des banques comme la Société Générale, le Crédit Agricole, HSBC France, BNP Paribas, ING, CIC, La Banque Populaire, et L'Arkea offrent des prêts immobiliers avec des conditions variées. Il est donc important de comparer les offres pour trouver celle qui convient le mieux à votre situation financière et à votre projet d'investissement.

De plus, la gestion de votre patrimoine immobilier doit être efficace pour maximiser la rentabilité. Cela comprend la gestion des loyers, la maintenance de la propriété, et la gestion des relations avec les locataires. Une bonne gestion peut aider à minimiser les coûts et à maximiser les revenus, ce qui peut augmenter le taux de rendement.

Par essence, le taux de rendement est l'indicateur financier qui mesure le retour sur investissement annuel d'un placement immobilier. La rentabilité d'un bien locatif, une fois toutes les charges déduites, est connue sous le nom de « rendement net ». Le calcul de ce taux permet d'évaluer le bénéfice économique de votre investissement immobilier.

Il est important de noter qu'à moins de disposer d'un capital conséquent, l'investissement dans ce type de projet nécessite généralement de contracter un prêt auprès d'une institution financière. Que ce soit la Caisse d'Épargne, la Banque Nortia, la Banque Postale, ou d'autres, vous pouvez discuter avec votre gestionnaire de la possibilité de signer des contrats de crédit.

La rentabilité de votre placement doit être suffisante pour couvrir une partie, voire la totalité des frais associés à l'achat et à la gestion de votre patrimoine. 

Le prêt immobilier, pour un taux de rendement à plus de 6 %

Le prêt immobilier est, par définition, une solution de financement essentielle pour les investisseurs. En effet, la plupart des placements dans le secteur immobilier nécessitent l'obtention d'un crédit. Lorsqu'il est utilisé judicieusement, peut considérablement augmenter votre capacité à investir et à générer des rendements attractifs.

L'obtention d'un crédit immobilier n'est pas une tâche à prendre à la légère. Il est crucial de comprendre les conditions, y compris le taux d'intérêt, la durée, et les mensualités. Ces facteurs peuvent avoir un impact significatif sur la rentabilité de votre investissement immobilier.

Il est également important de noter que le montant que vous pouvez emprunter dépendra de votre capacité de remboursement. Cela est généralement déterminé par votre salaire et vos autres engagements financiers. Par conséquent, il est essentiel de faire une simulation de prêt immobilier pour comprendre combien vous pouvez emprunter et comment cela affectera vos finances.

Le choix de la banque auprès de laquelle vous contractez votre emprunt peut également avoir un impact sur votre investissement. Différentes banques offrent différentes conditions de prêt et taux d'intérêt. Il est donc recommandé de faire le tour des banques et de comparer leurs offres avant de prendre une décision.

Enfin, n'oubliez pas que l'assurance de financement est un élément crucial de tout emprunt immobilier. Elle protège à la fois l'emprunteur et le prêteur en cas d'événements imprévus qui pourraient affecter la capacité de l'emprunteur à rembourser. 

Le prêt à la banque, ce qu’il faut savoir

Le financement auprès des banques pour un investissement immobilier peut sembler complexe. Il est important de comprendre que le risque est une partie inhérente de tout investissement. Pour atténuer ce risque, il est judicieux de souscrire à des assurances qui peuvent aider à protéger et à augmenter la valeur de votre investissement.

L'assurance d'emprunt est un élément crucial. Vous avez la possibilité de souscrire à une assurance auprès d'un établissement différent de votre prêteur. Par exemple, si vous avez obtenu un prêt à la Banque Crédit Mutuel, vous pouvez choisir de vous assurer chez Generali. De plus, il est tout à fait possible de changer d'assurance de prêt en cours de remboursement du crédit.

Si vous envisagez un investissement dans une SCPI (Société Civile de Placement Immobilier), vous pouvez facilement obtenir un prêt immobilier. Ce type de placement offre une garantie de rentabilité pour les banques, ce qui peut rendre votre part d'action moins onéreuse.

Il existe de nombreuses sociétés de financement qui proposent des taux d'intérêt bas. Que vous choisissiez la Banque Postale, la Caisse d'Épargne, Nortia, BNP Paribas, ou LCL, vous avez l'embarras du choix.

Envisagez également la possibilité de travaux sur le logement que vous achetez. Cela peut augmenter la valeur de votre investissement et augmenter votre rendement lors de la revente. De plus, il est important de comprendre la fiscalité associée à l'investissement immobilier, car cela peut avoir un impact significatif sur votre rendement net.

Enfin, gardez à l'esprit que l'objectif de tout investissement immobilier est de réaliser un rendement supérieur à la moyenne du marché. Que vous investissiez dans un appartement ou une maison, votre objectif doit toujours être de maximiser votre retour sur investissement.

La Banque Crédit Mutuel

La Banque Crédit Mutuel continue d'offrir des taux d'intérêt compétitifs et des contrats d'assurance vie intéressants. Elle possède toujours une agence immobilière, crédit Immobilier, qui peut vous aider à sélectionner les meilleurs biens où investir. En utilisant ce service, l'obtention du prêt est facilitée et accélérée.

La Banque Postale

La Banque Postale reste engagée et vous aide dans vos projets. Elle vous accompagne à chaque étape de votre premier placement de capital. Elle vous aide à sélectionner des résidences et vous donne toujours la possibilité d'entrer sur le marché de l'immobilier locatif, même avec un euro. En Île-de-France, la Banque Postale propose toujours les assurances de la compagnie CNP Assurances.

La Caisse d'épargne

La Caisse d'épargne continue de proposer de nombreux contrats de placement immobilier. Elle vous aide à optimiser votre investissement en offrant des taux d'intérêt faibles et la possibilité de faire des économies.

La BNP Paribas

Pour vous simplifier la vie, notamment lors d’une demande de prêt immobilier, BNP Paribas a mis en œuvre un site. D’ailleurs, toutes les informations utiles des contrats y sont accessibles et vous obtenez -50 % de remise sur les frais de vos dossiers. La BNP Paribas vous propose des taux adaptés à votre capital et vos revenus, pour ensuite vous accompagner tout au long de votre projet. Ainsi, il vous sera garanti d’obtenir un taux de rendement à plus de 6 %.

LCL

LCL est une banque basée en France qui propose ses services aux investisseurs dans le marché de l’immobilier. Vous pouvez directement passer dans l’une des agences de LCL pour vous faire accompagner de bout en bout dans votre placement (définition du meilleur projet, sélection du patrimoine, choix du taux d’intérêt selon l’action investie, etc.). Pour vous renseigner de chez vous, le site de LCL est à votre disposition. Ses experts vous répondent dans les plus brefs délais. D’ailleurs, Angle Neuf, filiale de LCL, vous accompagne aussi pour tous vos investissements immobiliers.

Exemple d'un projet réalisé en 2023 dans la ville de Marseille, 13004

  • Surface : 86m2
  • Budget : 237 720 €
  • Rentabilité brute moyenne : 7,57 
editor's photo
  • Mickael ZONTA
  • President, Investissement-Locatif.com

These articles may also be of interest to you

  • rendement-locatif-rouen

    L’investissement locatif au cœur d’une ville en pleine croissance économique et démographique est un projet toujours lucratif en France.

    Read the article
  • rendement-locatif-bordeaux

    À la recherche d’une ville qui rapporte le plus de rendement locatif en France ?

    Read the article
  • rendement-locatif-toulouse

    Vous vous apprêtez à réaliser un investissement immobilier à Toulouse ?

    Read the article

Take the first step by making an appointment.
Our team will handle everything else.

Make an appointment with one of our consultant by phone, or in one of our offices in Paris, Lyon or Lille.